Revue de presse du 19 mars 2021

Comment expliquer la résilience de la classe politique libanaise

L’Orient-Le Jour | Voir l’article original de Anthony Samrani

Comment expliquer la résilience de la classe politique libanaise
Le président du Parlement libanais, Nabih Berry. Photo d’archives AFP

Trois pistes de réflexion pour tenter de comprendre le comportement de la classe politique libanaise durant les épreuves que traverse  le pays. Imperturbable malgré les événements, la classe dirigeante mérite bien une analyse, signée Anthony Samrani.

Dépréciation au Liban: la livre bat un nouveau record historique

AFP | Voir l’article original

La livre libanaise a atteint mardi un plus bas historique sur le marché noir où elle frôle les 15.000 livres pour un dollar, poursuivant sa dégringolade dans le sillage d’un effondrement économique, aggravé par l’inertie des responsables. [Lire la suite…]

Paris passe à la vitesse supérieure au Liban

L’Orient Le Jour | Voir l’article original de Anthony Samrani

Après avoir écarté en septembre dernier toute imposition immédiate de sanctions contre les dirigeants libanais, Emmanuel Macron semble désormais prêt à franchir le pas : « Il nous faudra, dans les prochaines semaines, changer d’approche (au Liban) ».

Cela témoigne d’une volonté claire à « accroître les pressions » sur les chefs locaux pour obtenir la formation d’un nouveau gouvernement. Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, n’avait d’ailleurs pas hésité à accuser les responsables libanais de « non-assistance à pays en danger » !

Le Liban et la Russie discutent avenir

L’Orient Le Jour | Voir l’article original

Une délégation du Hezbollah fait le voyage jusque Moscou pour être reçue hier par le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov. Le but de cet échange diplomatique est d’évoquer la situation au Liban et les moyens de maintenir sa stabilité malgré la crise socio-politico-économique que le pays connait actuellement …

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov (droite), et le député Mohammad Raad, chef du groupe parlementaire du Hezbollah (gauche). Source: Russian Foreign Ministry – Handout via Reuters

« Proche » ou « Moyen » – Orient ?

Orient XXI | Voir l’article original de  Nicolas Lepoutre

Dans la plupart des médias comme dans la vie courante, les appellations « Proche-Orient » et « Moyen-Orient » sont généralement utilisées de manière indistincte, les deux termes étant considérés comme plus ou moins synonymes.

Source : © Hélène Aldeguer

Mais le sont-ils vraiment ? Quelle est l’histoire de ces concepts ?

Venez le découvrir dans cet article du média Orient XXI !

Des enfants palestiniens arrêtés par l’armée israélienne

Middle East Eye | Voir l’article original de Gofran Sawalha

Priver des mineurs de liberté parce qu’ils  « ramassaient des herbes sauvage » … Ça vous semble surréaliste ? C’est pourtant la réalité vécue par ces enfants palestiniens de Cisjordanie occupée !

Kamal Bayramzadeh

Kamal Bayramzadeh est maître de conférences à l’Université de Liège (département de sciences politiques) mais aussi à celle de Paris 13. Il y est spécialiste des puissances émergentes du Moyen-Orient ainsi que des crises et conflits inhérents à cette région.

Aujourd’hui, en prévision d’une prochaine visite de Kamal Bayramzadeh, nous vous proposons une brève introduction à l’un de ses sujets de recherche :

« Cet article se donne pour objectif de montrer le rôle de l’Union Européenne (UE) dans la résolution des crises internationales, en l’occurrence la crise nucléaire iranienne. L’UE est dotée d’une « politique étrangère commune » depuis 1993 et, en raison de sa capacité d’influence politique et économique dans certains dossiers internationaux, elle peut être qualifiée d’acteur international. Nous voulons examiner les différentes dimensions de la puissance européenne afin de mettre en évidence la limite de sa puissance normative en nous focalisant sur la crise nucléaire iranienne et les divergences de l’UE avec les États-Unis depuis l’arrivée au pouvoir de Donald Trump. Après avoir expliqué les concepts analytiques de puissance douce, de puissance normative et d’acteur, nous allons d’abord mettre en exergue les caractéristiques de la puissance de l’UE. Cette étude va ensuite analyser les différents aspects de la politique de l’UE à l’égard de l’Iran et en particulier son projet nucléaire de 1992 à 2020. Nous mettrons finalement en évidence les impacts de l’arrivée au pouvoir de Donald Trump sur les relations des États-Unis avec l’UE. Il s’agit de montrer comment la nouvelle approche politique et économique des États-Unis (néomercantilisme) sous la présidence de D. Trump a changé l’orientation de la politique étrangère des États-Unis en particulier à l’égard de l’UE et de l’accord nucléaire de 2015 du P5+1 avec l’Iran. En 2018, les États-Unis se sont retirés de l’accord et ont imposé leur loi extraterritoriale aux entreprises étrangères en interdisant de commercer avec l’Iran. En dépit de sa protestation, l’UE n’a pas pu empêcher que cette loi soit imposée aux entreprises européennes, ce qui a illustré la limite de sa puissance. »

Pour tous ceux qui désireraient en apprendre d’avantage, l’article complet du docteur en sciences politiques,  Kamal Bayramzadeh est disponible en libre accès sur le site de l’Uliège : https://popups.uliege.be/1784-6390/index.php?id=998

Restez à l’écoute pour ne pas rater la prochaine intervention de

Kamal Bayramzadeh !

Rania Amdouni, militante LGBTQI+ et féministe emprisonnée en Tunisie

Blog Entre les lignes entre les mots | Voir l’article original

Rania Amdouni a été arrêtée à Tunis le 27 février dernier et condamnée à six mois de prison ferme à la suite d’un procès pour le moins expéditif…

Il s’agit là de l’apogée d’une campagne de harcèlement depuis de nombreux mois en raison de son engagement et de sa présence militante dans les mouvements de contestation sociale !

Indice d’une dépréciation du dinar : l’euro flambe sur le marché informel

Arabnews | Voir l’article original de Hocine Lamriben

La valeur de l’euro, la monnaie la plus appréciée des Algériens, est en hausse. Elle a atteint le seuil de 213 DA à l’achat et 205 DA à la vente. La hausse a également touché le dollar américain au marché noir de la capitale, illégal mais toléré depuis belle lurette par le gouvernement. Détails chiffrés avec Hocine Lamriben.

Pourquoi Rached Ghannouchi redessine le Maghreb

Arabnews | Voir l’article original de Moncef Mahroug

Le président du Parlement tunisien, Rached Ghannouchi ©AFP

Rached Ghannouchi, le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) et du parti islamiste Ennahdha souhaite voir l’Algérie, la Tunisie et la Libye s’engager pour redévelopper l’Union du Maghreb arabe (UMA) longuement délaissée. Le Maroc et la Mauritanie ne seraient pas mis à contribution ?

« Je suis un islamo-gauchiste anti-racialiste »

Oumma | Voir l’article original de Christophe Oberlin

On pensait les racialistes comme faisant définitivement partie du passé. Il semblerait qu’il n’en soit rien ! Amalgames, jargon, approximations, scientisme, découvrez comment ces néo-racialistes utilisent la polémique autour de l’islamo-gauchisme pour faire leur grand retour !

Cinéma

Au Maghreb, les écoles de cinéma parient sur le potentiel des séries télévisées

jeuneafrique | Voir l’article original

Malgré un marché encore restreint, des écoles de cinéma telles que l’Esav au Maroc ou l’Esac en Tunisie proposent depuis 2018 un programme spécialement consacré à la conception de séries télévisées, marché en total expansion.

Info Express

Algérie : l’homme aux 2 000 oiseaux

jeuneafrique | Voir l’article original de Arezki Saïd

À Tizi Ouzou, en Algérie, un mécanicien du nom d’Idir Makour sensibilise la population au sort des petits oiseaux, allant même jusqu’à leur confectionner un gigantesque parc sur les jardins qui entourent sa maison.

La fin de la “kafala“ pour les travailleurs immigrés en Arabie Saoudite?

Oumma | Voir l’article original

La kafala (كَفَّلَ), au sens premier du terme, est une procédure d’adoption spécifique au droit musulman qui correspond à une tutelle sans filiation. Cependant, dans certains pays du Golfe comme en Arabie Saoudite, ce système a souvent pour but de maintenir des travailleurs étrangers (venus du sud-est asiatique ou d’Afrique) sous la coupe de leurs employeurs.

Une réforme du droit du travail pourra-t-elle changer la donne ?

La guerre en Syrie, une « apocalypse culturelle »

Middle East Eye | Voir l’article original de l’AFP

Nous le savons, la guerre en Syrie a plongé toute une population dans la misère. Cependant, ce conflit a fait bien d’autres ravages sur le plan matériel, le patrimoine pour n’en citer qu’un … Les reliques d’un passé légendaire qui sont aujourd’hui perdues à jamais …

Découvrez en image l’ « apocalypse culturelle » de la Syrie !

Source : Middle East Eye

Humour

Osama Hajjaj

Lien Permanent pour cet article : https://www.ccapl.be/revue-de-presse-du-19-mars-2021/

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments