Revue du 4 décembre 2020

Beyrouth 4 mois après …

L’Orient le Jour | Voir l’article original de Claude Assaf

Quatre mois après l’explosion du port de Beyrouth, où en est l’enquête ? Quel est le quotidien des victimes ou de leurs proches ?

Beaucoup de Libanais tiennent encore et toujours leurs dirigeants pour responsables de la lenteur judiciaire qui caractérise cette affaire. Ces citoyens, entendant se battre pour obtenir des réponses, organisent sans relâche sit-in et manifestations.

Rassemblement non loin du port, le 4 octobre. © João Sousa

La guerre en Syrie est-elle terminée ?

 rfi | Écouter l’audio de Romain Auzouy

Neufs années se sont écoulées depuis les premiers conflits en Syrie dans la foulée du mouvement du « Printemps arabe ». Plus de 380 000 personnes ont péri dans ces affrontements tragiques selon LePoint. L’ONU qui a qualifié le conflit en 2017 de « pire catastrophe provoquée par l’homme depuis la Seconde Guerre mondiale » œuvre depuis octobre 2019 à la rédaction d’une nouvelle constitution par l’intermédiaire du Comité constitutionnel syrien qui rassemble les représentants du gouvernement de Bachar al Assad, de l’opposition et de la société civile. La quatrième session de cet organe onusien a débuté le 30 novembre 2020. C’est l’occasion pour rfi de faire le bilan de ce conflit avec Agnès Levallois, maîtresse de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) et vice-présidente de l’Institut de Recherche et d’Études Méditerranée Moyen-Orient (Iremmo).

Palestine

Voici la suite de notre dossier consacré à la Palestine, en l’honneur de la semaine de soutien décrétée par l’ONU. Cette semaine, nous vous proposons à nouveau plusieurs thématiques centrées sur la situation palestinienne et ses relations avec Israël. (Pour approfondir vos connaissances sur ce sujet, vous pouvez consulter le débat organisé par Médiapart entre Leila Shahid et Charles Enderlin ainsi que l’entretien de Pascal Boniface avec les édutiants de l’Institut de relations internationales et stratégiques IRIS)

Israël transfère plus d’un milliard de dollars dus à l’Autorité palestinienne

Europe 1 | Voir l’article original de Europe 1 & AFP

Plus d’un milliard de dollars américains ! C’est la somme qu’Israël aurait rendu à la Palestine comme l’annonce le ministre des Affaires civiles de l’Autorité palestinienne, Hussein al-Cheikh, sur son compte twitter.

Ces 3,768 milliards de « shekels », soit 950 millions d’euros, correspondent aux taxes, notamment douanières, que perçoit l’Etat hébreu pour le compte de l’Autorité palestinienne et qui ont été gelées depuis l’arrêt de leur coordination en mai.

Regards croisés sur l’apartheid israélien

Association belgo-palestinienne | Voir l’article original

Retour sur la conférence conjointe de Leïla Shahid, ex-ambassadrice de la Palestine auprès de la Belgique, du Luxembourg et de l’Union européenne, ainsi que de Sylvain Cypel, journaliste à Orient XXI et ancien correspondant du Monde en Israël/Palestine.

Pour ceux qui auraient manqué cet évènement, l’Association belgo-palestinienne nous offre l’occasion de nous rattraper.

“Femmes en lutte en territoire palestinien occupé”

Association belgo-palestinienne | Voir l’article original

Analyse et témoignage de la psychiatre et auteure Samah Jabr. A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ayant eu lieu le 25 novembre dernier, cette dernière nous explique sa pratique médicale et thérapeutique, les maltraitances et traumatismes quotidiens endurés par les Palestiniennes. L’Association belgo-palestinienne nous permet de voir ou revoir cette vidéoconférence.

©Association belgo-palestinienne

Femmes

Dans un monde où l’égalité des sexes paraît encore si loin, plusieurs femmes du monde arabe s’illustrent semaine après semaine et se battent pour changer l’image qu’on a d’elles. Nous avons décidé de les mettre en lumière et d’offrir une tribune à leurs combats :

Refuser de servir dans l’armée pour changer les choses !

Agence Média Palestine | Voir l’article original de Oren Ziv

Hallel Rabin, 19 ans, nous relate ses 56 jours de détention pour avoir refusé de servir dans l’Armée de défense d’Israël (Israel Defense Forces ou IDF).

« Accepteriez-vous de porter l’uniforme de l’armée s’il était rose ? –  Je n’ai pas de problème avec la couleur. J’ai un problème avec le port d’un uniforme de l’armée, quelle que soit l’armée ».

L’objectrice de conscience israélienne Hallel Rabin. © Oren Ziv

Devenue objectrice de conscience, la jeune femme nous raconte son parcours et les raisons pour lesquelles elle a refusé la conscription.

Bouchra Karboubi, arbitre de football et policière

Bladi.net | Voir l’article original

« Que de raclées j’ai reçues de mes frères ! Ils ne me laissaient pas aller au terrain. Pour eux, le foot était un sport réservé aux hommes, où pleuvent les insultes, etc. Puis à Taza, sortir en short pour arbitrer quand on est une fille c’était hchouma (honteux)…  »

© Bladi.net

Musique

Dire et chanter les chansons du monde arabe

Orient XXI | Voir l’original de Marina Da Silva

Coline Houssais partage cette année son érudition pour la musique arabe dans Musiques du monde arabe, publié aux éditions Le Mot et le Reste. Chercheuse, enseignante à Sciences Po, commissaire d’exposition, journaliste et traductrice, l’auteure livre une anthologie qui parcourt la production des 22 pays arabes à travers 100 artistes et qui va des plus grandes célébrités au groupe les plus marginaux voire « des berceuses aux chants des supporters ». Un ouvrage éclectique à découvrir ici pour tous les passionnés.

Concours international d’écriture « Chansons Sans frontière »

L’Économiste maghrébin | Voir l’article original

Après une balade à travers les sonorités arabes, c’est le moment de prendre la plume ! La 15e édition du concours international d’écriture « Chansons sans Frontières » (CSF) proposé par l’institut français de Tunisie sur le thème « Besoin d’air ». Composez votre texte de chanson en français et soumettez-le avant le lundi 14 décembre 2020. Cliquez ici pour plus de détails.

Info express

Festival culturel de Bethléem 2020

ABP | Voir l’article original

© 2020 The Bethlehem Cultural Festival

À l’instar de toutes les grandes manifestations culturelles du moment, le Festival culturel de Bethléem se déroule cette année en ligne du 3 au 7 décembre. Attendez-vous à des chants de noël et des pièces de théâtre sur la nativité proposés par les théâtres, centres culturels et individus célèbres de Bethléem mais également une série de courts et longs métrages et notamment Open Bethlehem de Leila Sansour sur la construction du mur de séparation ou encore la balade culinaire A culinary journey through Bethlehem en compagnie du chef Fadi Kattan.

>> Retrouvez le programme complet et plus d’informations sur le site du Festival

Liban : hausse des prix exorbitante par rapport à 2019

OLJ | Voir l’article original

L’Orient-Le Jour revient sur les chiffres alarmants de l’indice mensuel des prix à la consommation (IPC) avec un bond de pas moins de + 136,8 % en glissement annuel. L’explosion du 4 août est bel et bien un cataclysme sur le Liban, en crise économique et financière depuis plus d’un an et ce sont les prix des loisirs et de la culture qui ont le plus augmenté, suivis par ceux de l’habillement, et de l’horeca.

Caricatures, dessins animés… quand le Moyen-Orient prend la plume

Euronews | Voir l’article original

Les caricatures dépeignant le prophète islamique ont créé de vives polémiques ces dernières années. L’assassinat de Samuel Paty le 16 octobre 2020 a ravivé les débats les plus passionnés sur la liberté d’expression et la laïcité. Et pourtant les caricatures ont également leur place au Moyen-Orient. Le Palestinien Naji al Ali se distinguait déjà dans l’art de la caricature politique dans les années 60. Euronews aborde la question du dessin politique au Moyen-Orient avec plusieurs artistes engagés.

Première édition du championnat national de lecture en Tunisie

LaPresse | Voir l’article d’Asma Drissi

À partir du 15 novembre 2020, les Tunisiens vont pouvoir s’affronter dans le tout premier championnat national de lecture. Il s’agit d’un concours d’éloquence organisé par le service de lecture publique du ministère de la Culture pour populariser cette activité encore trop minoritaire. La phase finale se déroulera fin mai.

Lien Permanent pour cet article : http://www.ccapl.be/revue-du-4-decembre-2020/

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des