Revue de presse du 27 novembre 2020

[1] Regards croisés sur l’apartheid israélien

Association belgo-palestinienne | Voir l’article original

À l’occasion de la semaine de soutien envers la Palestine, l’association belgo-palestinienne propose ce 28 novembre une conférence conjoint de Leïla Shahid, ex-ambassadrice de la Palestine auprès de la Belgique, du Luxembourg et de l’Union européenne, ainsi que de Sylvain Cypel, journaliste à Orient XXI et ancien correspondant du Monde en Israël/Palestine.

Ces deux autorités en la matière reviendront sur l’orientation prise actuellement par Israël : régime ethnocratique, suprémaciste, voire même apartheid.

© Association belgo-palestinienne

Envie d’y assister ? Cliquez sur l’un des 3 fournisseurs suivants:

Zoom

Youtube

Facebook live

[2] Expliquez-moi… Le conflit israélo-palestinien

Pascal Boniface revient en vidéo, agrémentée de cartes et de photos, sur le conflit israélo-palestinien, des origines à aujourd’hui.

[3] Altantis, voyage d’exil pour Yasser Arafat

Middle East Eye | Voir l’article original de Jenny Saleh

Le 30 août 1982, Yasser Arafat quitte le Liban, après échappé à plusieurs reprises à la mort ; c’est sur un navire marchand nommé Atlantis que le leader palestinien prend la mer en direction d’Athènes. Un photographe, Fouad Elkoury, est par hasard du voyage et immortalisera la traversée : « Je ne savais pas que nous serions sur le même bateau que Yasser Arafat ».

Yasser Arafat fait ses adieux avant de quitter Beyrouth à bord de l’Atlantis
© Fouad Elkoury

[4] Une porte ouverte sur la littérature théâtrale palestinienne

Orient XXI | Voir l’article original de Pauline Donizeau

Comme entravé par la barrière de la langue, la culture francophone méconnait – en tout ou en partie – les grands auteurs palestiniens contemporains: François Abou Salem, Bashar Murkus et Amer Hlehel. Cependant, c’était sans compter le travail de Najla Nakhlé-Cerruti, docteure et chercheuse spécialiste du théâtre palestinien. Cette dernière nous offre la possibilité de découvrir une pièce de chacune de ces figures du patrimoine palestinien et arabe au travers d’une édition bilingue.

« L’individu au centre de la scène. Trois pièces palestiniennes« , une lecture, un cadeau, une porte ouverte sur la culture…

[5] Netanyahou va-t-il risquer l’annexion ?

Pascal Boniface revient en vidéo sur le projet d’annexion d’une partie de la Cisjordanie par le gouvernement israélien de Benyamin Netanyahou, qui doit être mis en place à partir du 1er juillet.

RUBRIQUE CINEMA

Un film tunisien désigné pour représenter la Tunisie aux Oscars

Réalités | Voir l’article original de F.K

Dévoilé à la 77e Mostra de Venise le dernier film de la réalisatrice tunisienne Kaouther Ben Hania, « L’homme qui a vendu sa peau », représentera le cinéma tunisien à la prochaine compétition des Oscars. L’histoire suit le périple d’un jeune homme « transformé en une sorte de marchandise pour retrouver son humanité et sa liberté » et vivre avec la femme qu’il aime. Découvrez l’analyse du film par Fabien Lemercier.

INFO EXPRESS

Le festival annuel de l’Oud aura lieu en ligne, et gratuitement

The Times of Israël | Voir l’original de Jessica Steinberg

Voici le grand rendez-vous des amoureux de Oud. Cette année, la 21e édition du Festival de Oud se déroule du 19 au 28 novembre. À tous les pratiquants de Oud qui révisent leurs gammes seuls depuis le début du confinement, rendez-vous gratuitement sur YouTube et Facebook Live pour partager un moment de détente et d’inspiration en acclamant des musiciens locaux tels que Samir Makhoul, George Samaan et Wissam Joubran dont voici un extrait :

© Adnan Joubran

Derniers jours du Festival du Monde Arabe de Montréal

Ce weekend, le Festival du Monde Arabe de Montréal vous réserve encore de beaux événements avant sa clôture le dimanche 29 novembre. Ne manquez pas Le Salon de la culture présenté par TV5 avec notamment une intervention du philosophe tunisien Youssef Seddik sur l’interprétation du texte fondateur de islam et une conférence de Nadia Tazi sur la « Politique de la virilité dans le monde musulman ». Mais le Festival du Monde Arabe de Montréal, ce sont aussi des concerts, des films, des ballets etc. Retrouvez le programme complet ici.

Une poupée géante pour porter le message des réfugiés par delà les frontières

Aljazeera | Voir l’article original de NewsFeed

Comment sensibiliser au sort des réfugiés ? Le projet « The Walk » s’est lancé un défi original: créer une poupée géante pour faire le voyage entre la Syrie et et l’Europe occidentale, soit un parcours de 8000 km à travers la Grèce, l’Italie, La Suisse, l’Allemagne, la Belgique, la France et enfin la Grande-Bretagne.

Selon le directeur artistique, Amir Nizar Zuabi « l’objectif du projet est de mettre en lumière le potentiel des réfugiés et pas uniquement leur malheur« .

De débris à symbole de la renaissance de Beyrouth

Huffington Post | Voir l’article original de Morgane Guillou

La sculptrice libanaise Hayat Nazer, abattue par l’explosion, a décidé de mettre à profit son art pour donner un symbole à sa ville. Parcourant les rues détruites, l’artiste a récupéré de nombreux débris et objets endommagés. Ces matières premières originales lui ont permis de créer une statue de femme, une sorte de “Lady Liberty” libanaise.

Quand je me sens comme ça, j’essaie simplement d’aider et de réparer les choses à travers l’art […] C’est ma manière d’accepter la réalité et d’essayer d’aider mes compatriotes à se reconstruire.”

HUMOUR

Caricature de l’artiste palestinien Emad Hajjaj

© Emad Hajjaj

Lien Permanent pour cet article : http://www.ccapl.be/revue-de-presse-du-27-novembre-2020/

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des