Revue de Presse du 13 novembre 2020

[1] À l’occasion des commémorations du 11 novembre, petit retour sur le rôle de l’Orient dans la Grande Guerre

Orient XXI | Voir l’article original

Cette semaine, nous avons commémoré la fin de la Première Guerre Mondiale. À cette occasion, pourquoi ne pas revenir sur le rôle des pays arabes dans ce conflit. L’Orient XXI nous offre la possibilité d’élargir notre perspective sur cet épisode douloureux. Racontés par des spécialistes de la question, mettons enfin en lumière les « événements diplomatiques, politiques, militaires, économiques, et sociétaux » ainsi que leurs impacts sur « les bouleversements actuels, à l’heure de la remise en cause des frontières issues de la première guerre mondiale et des soulèvements des peuples arabes ».

[2] Qu’attendent les arabes de la présidentielle américaine ? Une enquête du média Arab News et de l’institut de sondage YouGov lève un coin du voile

Arab News | Voir l’original de Christopher Hamill-Stewart

Si on a tous une idée de ce que serait la politique étrangère idéale des États Unis à la suite des élections présidentielles, comment cerner au mieux les attentes des pays arabes ? Arab News et l’institut de sondage YouGov ont sondés les arabes pour aboutir à des résultats « souvent surprenants et parfois contradictoires » tant au Moyen-Orient qu’en Afrique du nord. « De la Palestine à l’Iran, d’Obama à Trump » découvrons les réponses à cette enquête.

©Source: Arab News / YouGov Pan-arab Survey

[3] Élections américaines – Pourquoi les Palestiniens ne se joignent pas à la fête ?

Middle East Eye | Voir l’original de David Hearst

La défaite de Donald Trump, le monde entier semble s’en réjouir … Cependant, les Palestiniens éprouvent des réserves sur son opposant, Joe Biden. Pourquoi considèrent-ils qu’un nouveau « président (américain) ne change rien à la réalité de l’occupation israélienne » ?

[4] 50 ans après la mort du général De Gaulle, revenons sur ses liens avec le monde arabe

Middle East Eye | Voir l’article original d’Alexandre Aoun

L’appel du 18 juin … un évènement historique qui participe à la légende du général De Gaulle. Ce 9 novembre, nous commémorons le cinquantième anniversaire de sa mort. Mais qui connaît les liens étroits qui liaient le général au monde arabe ?

Arrivée du Général de Gaulle à Beyrouth en 12 août 1942
© Sources : AFP

[5] Téhéran, la série qui nous plonge dans les relations israélo-iraniennes

Orient XXI | Voir l’article original de Lior B. Sternfeld

Sources : Apple TV+

La plateforme Appel TV+  a sorti fin septembre une série évènement qui relève du « jamais vu » à plusieurs égards. Il s’agit en effet d’une série israélienne, mettant en scène un grand nombre de personnages parlant le persan et se déroulant pour la première fois en dehors du territoire israélien (ou des territoires occupés). Si la série à grand budget fonctionne à la manière de tous les blockbusters du genre, la production semble offrir un regard biaisé sur son sujet : « exagération de la menace, mise en scène de l’animosité entre Israël et l’Iran, caricature souvent raciste des juifs iraniens ».

[6] La guerre d’Algérie, le silence dans la famille

France culture | Voir l’interview original par Olivia Gesbert

Raphaëlle Branche, professeure d’histoire contemporaine à l’Université de Paris Nanterre, se livre à France Culture et nous explique ses recherches sur le souvenir de la guerre d’Algérie au sein des familles, lieu – selon elle – de construction de la mémoire et de la transmission. Sujet peu étudié par les historiens contemporains, elle nous explique pourquoi « la capacité à parler a à voir avec ce qu’une société et ce que les familles sont prêtes à entendre ».

[7] Tunisie, chasser la dictature ne suffit pas

CADTM | Voir l’article original de Fathi Chamkhi & Robin Delobel

Après le printemps arabe et les bouleversements politiques qu’a connu la Tunisie ces dernières années, celle-ci fait aujourd’hui face à de nouveaux défis : « l’émancipation des forces sociales […], les retombées économiques et financière extérieures de la pandémie mondiale de covid-19, la fermeture de toutes les frontières, … » sont autant d’obstacles pour un pays engagés sur la voie du changement.

[8] La précarité des réfugiés syriens dans le combat contre le coronavirus

Orient XXI | Voir l’article original d’Hussein Al-Khatib

Nous commençons à  être familier des gestes barrières et autres mesures d’hygiène relatives au coronavirus mais qu’en serait-il si nous étions ailleurs sur cette terre ? Lumière sur le quotidien des réfugiés syriens, entassés dans des camps surpeuplés.

Info express

Les secrets de la tombe de Saqqarah », quand Netlfix s’intéresse à l’archéologie

Egypt Independant | Voir l’article original de Al-Masry Al-Youm

Netflix nous surprend à nouveau grâce à cette nouvelle production: contrairement à son habitude, il nous propose cette fois un documentaire. Durant deux heures, suivez les archéologues dans une aventure digne des plus gros blockbusters de la plateforme !  

« Ce qui nous sépare », la vie d’un étudiant tunisien en France au travers d’une BD

Orient XXI | Voir l’article original de Sarra Grira

« Entre mal du pays, racisme inconscient mais aussi bonheurs volés au quotidien », la bédéiste Hélène Aldeguer éclaire, en quelques cases, la vie de Bilal, un jeune étudiant tunisien. Un regard réaliste pour cette fiction qui nous pousse à repenser ces concepts de définition de « l’autre » que nous utilisons trop souvent sans les comprendre.

« Distinguer racisme d’État et État raciste » ou comment décrypte les discours de stigmatisation et de peur

Orient XXI | Voir l’article original de Sylvain Mercadier

Après l’assassinat de Samuel Paty, la France se doit de se pencher sur sa conception de séparatisme et sur les réalités de racisme institutionnalisé. Le professeur de sciences politiques, Olivier Le Cour Grandmaison livre son analyse des « discriminations systémiques » qui subsistent au « pays des Déclarations des droits de l’homme ».

41 enfants dans la rue suite à la destruction de leur village

The Guardian | Voir l’article original d’Oliver Holmes

La guerre et les oppositions armées peuvent malheureusement déployer de nombreux moyens de contrainte ou d’intimidation. Pour ces 41 enfants palestiniens, ce sera leur village détruit et leurs abris rasés. Yvonne Helle, coordinatrice humanitaires des Nations Unies pour le Territoire palestinien occupé, nous explique l’avenir de ces populations poussées hors de chez elles.

Hommage : Les pinceaux de Melihi ne feront plus de vagues

L’Opinion | Voir l’article original de Abdallah Bensmaïn

Hommage : Les pinceaux de Melihi ne feront plus de vagues
© L’Opinion

Formé aux beaux-arts au Maroc, en Espagne et aux Etats-Unis, le peintre Mohamed Melehi s’est taillé la réputation de maître de l’art contemporain marocain avec ses motifs géométriques abstraits, le choix de couleurs franches, les lignes arc-en-ciel et la figure de la vague notamment. L’artiste s’est éteint le 28 octobre dernier. Redécouvrons donc ce personnage et ses œuvres si particulières.

Au Liban, les pluies portent le coup de grâce aux maisons ravagées par l’explosion

AFP | Voir l’article original

Rmeil 24, un bâtiment de l’époque ottomane déjà fragilisé par l’explosion du 4 août au Liban s’est effondré cette semaine avec le début des vents violents et des fortes pluies. Comme lui, 90 bâtisses menacent de céder, maintenant la population locale en état d’alerte.

Un ancien bâtiment de Beyrouth déjà gravement endommagé par l’explosion au port en août dernier (Photo, Joseph EID/AFP).

Hayat Bichr-Benjamaa dédie une toile haute en couleur à la Marche Verte

aujourdhui.ma | Voir l’original de Salima Guisser

Hayat Bichr-Benjamaa dédie une toile haute en couleur à la Marche Verte
© aujourdhui.ma

L’artiste-peintre marocaine Hayat Bichr-Benjamaa propose une œuvre à la galerie «Free Arts» de la Fondation ALECA pour commémoirer le 45ème anniversaire de cette manifestation nationale qui avait permis à 350.000 Marocains de chasser pacifiquement l’occupant espagnol le 6 novembre 1975.

Abdelaziz Baraka Sakin, Prix de la littérature arabe 2020, et mention spéciale à Dima Abdallah

OLJ | Voir l’article original

Publication Les Jango
Braraka Sakin Abdelaziz, Luffin Xavier (Traduction) , Éditions Zulma, Collection Littérature, février 2020, 352 pages

L’écrivain soudanais Abdelaziz Baraka Sakin remporte le Prix de la littérature arabe pour son ouvrage Les Jango. Retiré de la vente au Soudan en 2009 et brûlé lors d’autodafés, ce livre a conquis le jury par son audace politique à traiter la question des travailleurs saisonniers et nomades.

Le communiqué du Conseil saoudien des Oulémas contre les Frères musulmans, fortement critiqué

Agence Anadolu | Voir l’original de Hend Abdessamad

Le Conseil saoudien des oulémas a qualifié les Frères musulmans d’« organisation terroriste» dans un communiqué paru le 10 novembre. Cette déclaration a suscité une vague de représailles notamment de la part du prix Nobel de la paix 2011, Tawakkol Karman, qui a caractérisé la structure de « Conseil des tambourineurs » et pousse certains à croire à une opération médiatique pour détourner l’attention de l’actualité en Azerbaïdjan.

Lien Permanent pour cet article : http://www.ccapl.be/revue-de-presse-du-13-novembre-2020/

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des