LA DÉPÊCHE DU CCAPL – 9 Juillet 2021

Nouveau tour du monde arabe pour notre dépêche…

Du Maghreb au Machrek, en passant par la péninsule arabique, découvrez ce qui a fait l’actualité cette semaine !

Algérie

Nous revenons sur le résultat des élections (évoquées dans une précédente dépêche) ayant consacré Aïmene Benabderrahmane comme nouveau premier ministre algérien. Selon certains observateurs, ce changement à la tête du pays ne signifie pas pour autant un changement de direction politique : Middle East Eye titre d’ailleurs « le nouveau Premier ministre, un exécutant plus qu’un réformateur » (Voir l’article de Hassan Haddouche).

Aïmene Benabderrahmane, l’ex-ministre des Finances a été désigné Premier ministre le 30 juin 2021 Source : AFP & Ryad Kramdi

Si Aïmene Benabderrahmane est l’ancien ministre des Finances,  il semble qu’il aura à nouveau fort à faire dans ce domaine, à la tête du pays :

Lors de sa première conférence de presse, il s’est dit prêt à « travailler avec tout le staff gouvernemental tel un seul homme pour relever tous les défis qui se posent, notamment dans le domaine économique, en veillant à mettre en œuvre le programme du président de la République de manière effective ».

Arabie Saoudite

Le « misyar », une tendance qui nous est pour beaucoup inconnue … Il en va tout autrement en Arabie Saoudite (Voir l’article de l’AFP) ! Alors qu’est-ce que le « misyar » ? Il s’agit d’une union sans contrainte souvent passée sous secret. En résumé, c’est se marier sans trop s’engager !

Beaucoup semblent y trouver leur compte : des hommes à court d’argent et incapables de payer une dote, des couples non mariés cherchant une couverture religieuse à des relations sexuelles interdites en dehors du mariage, …

Application du mariage misyar à Riyad
Source : AFP & Fayez Nureldine

Si ce type d’alliance est autorisé depuis des décennies dans le royaume, cette forme d’unions temporaires pose de nombreuses questions : elle prive la femme de certains droits propres au mariage, tels que la cohabitation, le soutien financier ou la reconnaissance des enfants …

Israël – Palestine

L’heure est aujourd’hui au déblayement et à la reconstruction. Beaucoup d’habitations ou de biens de première nécessité sont aujourd’hui détruits à Jérusalem Est et dans la bande de Gaza. Les témoignages des survivants font froids dans le dos :

L’opposition avec le voisin hébreux ne semble cependant pas terminée : on note tous les jours des manifestations, des altercations d’un côté (Voir l’article d’Entre les lignes entre les mots), et des mesures d’occupation de l’autre (Voir l’article de Soulayma Mardam Bey). À l’heure d’écrire les dernières lignes de cette dépêche, nous recevons de nouvelles dénonciations d’actes jugés comme arbitraires, violents et illégales par les observateurs : l’arrestation de Shatha Odeh, directrice de l’organisation Health Work Committees (HWC) et présidente du réseau des ONG palestiniennes PNGO (Voir l’article de l’association belgo-palestinienne).

Tant et si bien, qu’une nouvelle pétition vient de voir le jour à l’international : plus de 600 universitaires, artistes et intellectuels de plus de 45 pays ont ainsi signé une déclaration appelant au démantèlement du régime d’apartheid mis en place sur le territoire de la Palestine historique (Voir l’article de Médiapart).

Si vous voulez vous joindre à eux, cliquez ici

Maroc 

Dans le registre du Covid-19, le Maroc travaille à devenir un leader continental de fabrication des vaccins (Voir l’article de Hayat Gharbaoui). Après signature devant le Roi Mohammed VI, des trois conventions, la stratégie pour doter le Maroc de capacités industrielles et biotechnologiques dédiées à la fabrication de vaccins se précise : l’objectif marocain est d’être capable, dans les 5 années à venir, d’assurer les besoins sanitaires du continent africain à court et à long termes.

Le projet intègre aussi la dimension de recherche pharmaceutique, le développement clinique, la fabrication et la commercialisation de produits biopharmaceutiques de grande nécessité.

Liban

Le Liban craint aujourd’hui pour sa jeunesse : le dernier rapport de l’UNICEF révèle en effet que les enfants et les jeunes adultes sont fortement affectés par la crise socio-économique que connait le pays depuis plusieurs mois.

Les enfants, d’une part, serait plus de 30% à se coucher le ventre vide ou à sauter un repas car leur famille ne dispose pas d’assez d’argent pour acheter de la nourriture en suffisance.

Quant aux adolescents et aux jeunes adultes, beaucoup sont contraints de travailler pour aider leurs proches ou encore – pour les jeunes filles – de se marier pour quitter le foyer plus rapidement (Voir l’article de Nada Merhi et l’article de Médéa Azouri).

Source : L’Orient Le Jour

Et parce qu’une image vaut mille mots, voici résumé en une photo la situation précaire des Libanais les plus fragilisés, les enfants mais aussi les personnes âgées et la malade (Voir l’article de L’Orient Le Jour & AFP) :

Un patient asthmatique contraint de brancher son respirateur dans une mosquée pour échapper aux  coupures d’électricité
Source: AFP & FAMILY HANDOUT

Tunisie

En ce début de vacances et alors que de nombreux pays européens connaissent une recrudescence des cas positif au coronavirus, la Tunisie est à nouveau dépassée par la pandémie … Selon l’OMS, la Tunisie est en effet le pays arabe et africain le plus touché par le Covid-19… (Voir l’article de Lilia Blaise)

Source : AFP

Les autorités ont décidé des confinements ciblés ainsi que des restrictions de déplacement afin d’essayer de soulager le système hospitalier saturé.

À Kairouan (nord de la Tunisie), les hôpitaux de campagne mis en place ces derniers mois, ne suffisent plus: 92% des lits de réanimation dans le public sont actuellement occupés et ceux de la capitale sont pleins … Des corps sont restés jusqu’à 24 heures dans les chambres, par manque de personnel pour les emmener dans une morgue, déjà pleine (Voir l’article de l’AFP) !

Et une infirmière, submergée tant par le travail que par l’émotion, de déclarer :

« Certains d’entre eux meurent sans qu’on s’en rende compte »

Face à ce tsunami sanitaire, Médiapart publie un texte de Salah Horchani : « Lettre au Président Kaïs Saïed, sur un air de Boris Vian »

« Monsieur le Président, je vous fais une lettre que vous lirez peut-être si vous avez le temps. Je viens d’entrevoir votre missive amère, écrite à votre manière, manuscrite lundi soir, faisant appel à un plumage et à une mise en scène des plus endogènes, opération d’un autre âge »… [Lire la suite] …

L’info de dernière minute… 

Donald Rumsfeld, l’homme d’affaires et politicien américain (Parti républicain) est décédé à l’âge de 88 ans. Cette information a été beaucoup relayée dans les médias arabes car Donald Rumsfeld est considéré comme l’un des principaux propagandistes de la guerre d’Irak, puis du programme de torture américain (Voir les articles de Stéphanie Khouri & de François Bonnet).

Source : File Reuters, Pool & Luke Frazza Bas du formulaire

Lien Permanent pour cet article : https://www.ccapl.be/la-depeche-du-ccapl-9-juillet-2021/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.